Italiano English Français
nat live band studio band live Simona Tino nat nat simo spirit 66

Storie fuori dal tempo

(MRC 006CD)
  1. Ouverture 6.00
  2. Mosaico di Colori 5.13
  3. No Photo 7.07
  4. Pagine di Poesie 6.45
  5. Klaus 5.42
  6. Morgana 31.16
    - Morgana - Part 1 - Il Sogno Rivive
    - Morgana - Part 2 - Il Castello
    - Morgana - Part 3 - Negli Abissi
    - Morgana - Part 4 - Morgana "theme"
    - Morgana - Part 5 - Puri Zaffiri
    - Morgana - Part 6 - Immagini a distanza
  7. Altre storie 8.28 (bonus track 2016)
 

Tous les morceaux ont été composés et arrangés par CONQUEROR

Simona Rigano: Claviers et voix soliste
Tino Nastasi: Guitare
Sabrina Rigano: Flûte et sax
Fabio Ucchino: Basse
Natale Russo: Batterie

Special guest Antonella Cernuto (Arpa)

Sofia Ferraro Flûte et sax in bonus track 2016

Enregistré au "Sonora studio rec" de Scordia (Catane) sous la direction de Vincenzo Cavalli (Avril/Mai/Juin 2005)

Directeurs artistiques: Raoul Caprio et Natale Russo
Images de couverture et livret : Sergio Pacher et Graziella Russo
Représentation graphique: Enzo Puglisi

Ma.Ra.Cash est heureuse de vous offrir un nouvel album de CONQUEROR

Storie fuori dal tempo

La bande sicilienne, après avoir réalisé et commercialisé avec succès son premier album, s'est adressée à nous pour réaliser ce nouveau CD. Avec Storie fuori dal tempo elle s'identifie et s'insère encore plus dans l'étroit cercle des bandes italiennes qui ont la capacité de s'imposer à l'étranger. Dans cet album, qui a la vocation d'un concept, Conqueror s'est inspiré d' une légende ancienne de la Fée Morgane (Fée d'eaux) une figure mythologique que l'on raconte avoir eu sa demeure au fond de l'détroit de Messine. C'est ici que notre groupe, afin de recréer l'atmosphère adaptée, nous a offert 60 minutes interminables de pure PROG, qui s'achèvent dans la longue suite finale "Morgana". Celle là semble faire revenir le temps en arrière et nous mener dans un conte de fée musicale. Pour ceux qui ne connaissent pas le sound à Conqueror... je peux dire avec certitude que dans cette disque le passé et le présent s'affrontent, ou mieux, se rencontrent comme dans un rêve les yeux ouverts. La voix féminine splendide, la flûte, l'orgue Hammond qui nous rappelle la Locanda delle Fate, Apoteosi, Goblin...et la guitare somptueuse, toujours prête à enrichir la trame musicale déjà très riche et favorisée par le rythme surcomposé qui nous rappellent souvent IQ , Marillion et Arena , sont un vrai bijou à savourer.